Et si les mots parlent !

Et si les mots parlent !

En écrivant, on transmet en plus du message exprimé par la langue d’autres indicateurs relatifs à notre personnalité…

Les gestes, en tant que moyen de communication, révèlent l’état psychologique et les particularités de la personnalité d’un individu. Ils peuvent aussi nous renseigner sur son humeur, son éducation et son relationnel. A l’instar de ce principe d’expressivité, l’écriture pourrait, elle aussi, être révélatrice de la personnalité puisqu’elle manifeste l’expression des pensées.

En effet, il existe des techniques pour détecter les nuances entre l’écriture de chacun afin d’en déceler les spécificités de la personnalité ou expliquer certains troubles comportementaux. Le progrès de ces techniques a donné naissance à la science de l’écriture.

Classée parmi les sciences humaines, la graphologie consiste à l’observation, l’étude et l’analyse des composantes de l’écriture notamment le symbolisme des formes, la densité de l’encre et l’espacement entre les mots. Ainsi, le psychologue de l’écriture déduit, par le biais d’une grille préétablie, l’intelligence, les attitudes face à différentes situations ainsi que les potentialités inexploitées d’un sujet.

Tout comme la psychanalyse, qui s’intéresse à la découverte de l’inconscient et à la compréhension de ses manifestations, la graphologie dévoile les secrets de la personnalité inconsciemment exprimés lors de la gestuelle graphique. Cette méthodologie présente l’avantage d’analyser l’écriture même en l’absence du sujet.

Si cette approche aide les particuliers à mieux se connaître et saisir le sens de leur vie personnelle ou professionnelle, elle est adoptée également par certaines entreprises. En fait, les graphologues trouvent de plus en plus leurs places au sein des cabinets de recrutement en vue de conseiller les directeurs des ressources humaines en terme de l’évaluation des compétences.

Par ailleurs, le graphologue peut repérer, à partir de l’analyse d’une lettre manuscrite les points forts, les aptitudes et les motivations d’une compétence. Il participe ainsi efficacement dans la réalisation d’un projet professionnel ou de formation dans le but de faire coïncider au mieux les exigences d’un poste aux tendances et qualités propres à chaque candidat.

Certes, l’écriture est une forme de langage traduisant l’expression de l’activité psychique. Elle reflète donc les traits cachés de la personnalité. Mais à quel point la rééducation de l’écriture peut-elle conduire au caractère dont on rêve pour la réalisation du « moi idéal » ?