Célibat entre choix et obligation

Célibat entre choix et obligation

Le célibat est un phénomène qui est devenu de plus en plus répandu dans la société surtout chez les jeunes. Pourquoi cette tendance et en sont les conséquences ?

En effet, cette idée qui n’avait pas de place à l’époque de nos grands-pères a pu trouver l’issue pour s’infiltrer aux cervelles de notre génération. Peut on comprendre alors les causes de ce changement ?

Causes du célibat

Pour être plus clair, il faut rappeler que quelques uns ont choisi d’être célibataires, les autres ne le sont que par nécessité ou contrainte :

Pour le premier groupe, le célibat représente un atout qui offre un sentiment d’indépendance matérielle, psychologique et sexuelle. Ce n’est pas la peine, pour eux, de se soucier des sentiments ou des avis d’une autre personne.

De plus, il est plus facile actuellement d’avoir une vie sexuelle épanouie sans avoir recours au mariage. Cet état de fait génère un charme à la relation et permet de conserver le sentiment amoureux, selon les adeptes de cette option.

Quant aux gens normaux qui sont célibataires par nécessité, ils ne sont pas satisfaits de leur situation. Toutefois, ils ne peuvent pas se marier au moins tant que la contrainte n’est pas enlevée. Dans ce cas, les contraintes sont diverses notamment :

  1. Relationnelle : le célibataire n’a pas trouvé son âme sœur soit parce qu’il est trop exigent ou simplement parce qu’il n’a pas encore rencontré sa moitié.
  2. Psychologique : ce cas peut être dû à une mauvaise expérience, à une peur ou à un manque de confiance en l’autre sexe provoquant ainsi un évitement de la vie en couple.
  3. Financière : à défaut des moyens matérielle, le mariage peut être retardé. Cela peut concerner aussi bien les dépenses relatives à la fête des noces que celles nécessaires pour assurer le niveau de vie escompté au quotidien.
  4. Sociale : actuellement, le monde connaît une sorte de modernisme, chose qui rend la femme ouverte et donc moins dépendante de l’homme. Elle prend le temps suffisant pour décider sur son futur époux, et n’accepte plus dès la première occasion comme auparavant.

Conséquences du célibat :

Ce phénomène social déstabilise les relations au sein de la société. En fait, la prolifération du célibat ne veut pas dire que les gens vivent seuls. Au contraire, beaucoup de couples vivent sans pour autant être en relation de mariage. Cet état de fait crée un désordre des familles, augmente le nombre d’enfants naturels et menace ainsi la paix sociale.

En outre, le célibat est souvent synonyme de la multiplication des partenaires sexuels. Chose qui augmente considérablement la probabilité de contamination par une maladie ou infection sexuellement transmissible, même en utilisant différents moyens de contraception.

Certes, le célibat offre la liberté totale, aussi est-il indispensable de rappeler que l’homme est par nature sociable et donc besoin de se regrouper pour pouvoir vivre en stabilité et garantir la pérennité de l’espèce humaine sans pour autant laisser des dégâts tels les enfants naturels.