S'informer sur l'asthme infantile

S'informer sur l'asthme infantile

Questions et réponses avec la Dre Susan Waserman sur l'asthme infantile

(EN)—D'après l'enquête récente, Asthme infantile au Canada, réalisée par Léger Marketing en collaboration avec la Société canadienne d'asthme (SCA), il semble que les parents canadiens ne se rendent pas toujours compte du caractère urgent et du sérieux que nécessitent la gravité et la prise en charge de la maladie de leur enfant, et peuvent ainsi faire courir des risques à la santé de leurs enfants.

À titre de spécialiste de la santé dans ce domaine, la Dre Susan Waserman voit trop souvent des enfants qui ne sont pas soignés convenablement. Pour savoir ce qu'elle pense de la maîtrise de l'asthme chez les enfants, nous lui avons posé les questions suivantes :

Q : Quels signes indiquent que l'asthme de l'enfant n'est pas maîtrisé convenablement?

Dre Waserman : Il est très important que les parents prennent l'asthme au sérieux, même en cas d'asthme léger. Des symptômes permanents, des rendez-vous de dernière minute chez le médecin et des visites aux services d'urgence indiquent que la prise en charge de l'asthme de l'enfant est inefficace ou insuffisante. Ces signes peuvent aussi signifier qu'il y a un problème de suivi du traitement. En effet, il arrive parfois que les parents ne reconnaissent pas la nécessité de prendre le médicament tous les jours et sans interruption, et qu'ils ne l'administrent pas tel qu'il a été prescrit.

Q : Quelles solutions immédiates recommandez-vous aux parents d'enfants dont l'asthme n'est pas maîtrisé?

Dre Waserman : L'administration du médicament tel qu'il a été prescrit est un facteur déterminant de la gestion de l'asthme de l'enfant. Un plan d'action pour l'asthme est aussi un excellent outil puisqu'il offre des renseignements sur le médicament de l'enfant, la façon de procéder en cas d'apparition de signes de difficultés et les mesures à prendre en cas d'urgence. Les parents doivent discuter avec leur médecin ou un professionnel de la santé d'un plan qui convient à leur famille. Ils recevront aussi des informations sur ce qui déclenche l'asthme.

Q : Les médicaments pour l'asthme entravent-ils la croissance?

Dre Waserman : La croissance est un sujet qui inquiète vraiment les parents, en particulier quand il s'agit de corticostéroïdes par inhalation (CSI), qui sont généralement utilisés comme traitement en première ligne pour la gestion quotidienne de l'asthme. Santé Canada a récemment approuvé AlvescoMD pour traiter les enfants de 6 à 11 ans. Il s'agit d'un traitement CSI à prendre une fois par jour, qui affiche un profil d'innocuité et de tolérance favorable. Il est important que les parents sachent qu'un asthme qui n'est pas maîtrisé aura des répercussions sur la croissance. Comme d'habitude, on encourage les parents à discuter des traitements avec leur médecin.

Q : Où les parents peuvent-ils trouver des renseignements sur la gestion de l'asthme infantile?

Dre Waserman : Les parents peuvent se renseigner davantage auprès de leur médecin ou d'un autre professionnel de la santé. La SCA vient de mettre à jour le site Web (www.airsquare.ca).

Dre Susan Waserman est allergologue dans la division de l'allergie et de l'immunologie clinique, et professeure agrégée à l'école de médecine de l'Université McMaster de Hamilton, en Ontario.