Le chou fleur, un aliment fortifiant

Le chou fleur, un aliment fortifiant

Le chou-fleur fait partie des légumes frais les mieux pourvus en fibres et en vitamine C qui contribuent à faire cet aliment un légume particulièrement intéressant.

Comme l’indique son nom, le chou fleur est une plante herbacée bisannuelle qui produit une boule blanche tendre et compacte. Elle appartienne de la famille des Brassicacées, cultivée comme plante potagère pour son méristème floral hypertrophié et charnu, consommé comme légume.

Le chou-fleur est notamment cultivé en Chine, en Inde et en Italie. Il était déjà connu et apprécié des Grecs et des Romains.Il existe plus d'une vingtaine d'espèces, que l'on différencie selon la période de l'année où il est récolté. On distingue ainsi le chou-fleur du printemps, d'été, d'automne et d'hiver. De toutes ses couleurs et de toutes ses formes, le chou se déguste croquant, au naturel, ou cuisiné de différentes façons selon ses envies. Ses différentes variétés agrémentent facilement nos plats d’automne et ses bienfaits sur la santé ne sont plus à prouver.

Les vertus de chou fleur

Les spécialistes de santé et d’alimentation affirment que le chou fournit des fibres très efficaces sur le transit intestinal, il est plus actif dans la lutte contre la constipation du fait de la présence aussi de sucres assez peu courants (pentanes et hexanes).Il apporte aussi à l’organisme les vitamines B9 dont il a besoin pour le renouvellement des cellules. En notre, le chou-fleur reste encore une bonne source de vitamine C : il en contient à l'état frais autant que l'orange. Une portion de 200 g de chou cuit couvre la totalité des besoins en cette vitamine, à condition de le blanchir à l’eau bouillante et de ne pas le cuire trop longtemps, ce qui préserve de plus ses qualités nutritionnelles et gastronomiques. Les fibres et la vitamine C, présentes dans le chou-fleur à des taux élevés, sont aussi des substances dotées de propriétés« anti-cancer ».

Quelques Trucs et astuces avant de déguster le chou :

- Pour vous réconcilier avec le chou et ses petites odeurs, un peu de lait lors de la cuisson est encore plus efficace, ou une mince pellicule d’huile à la surface de l’eau de cuisson neutralisera toute odeur désagréable. On peut ajouter aussi une pincé de graines de cumin ou de fenouil.

- Ne le faites pas cuire le chou trop longtemps (légèrement croquant), il est plus digeste et son odeur est moins forte. 15 minutes seulement dans l'eau bouillante, à peine plus de 5 minutes à la vapeur.

- Avant de consommer le chou, rincez-le et séparez les bouquets et si vous souhaitez le cuire entier, entaillez le trognon en croix, la cuisson sera ainsi uniformisée.

- En plus que le chou se déguste cuisiné de différentes façons selon ses envies, ses feuilles qui l’enveloppent se consomment en soupe et en potage, a condition de choisir les plus petits qui sont plus tendres.

- Avant de conserver le chou-fleur, laver et diviser-le en petits bouquets, puis faire-les blanchir en les trempant 3 min dans l’eau bouillante salée et citronné, puis égoutter-les et placer-les dans une boite hermétique, et congeler.

Certes Le chou fleur agrémente nos plats d’automne et sa valeur énergétique modérée, associée à un apport minéral et vitaminique bien diversifié le rend tout à fait intéressant nutritionnellement.