L'hormone de l'amour serait un traitement de l'autisme

L'hormone de l'amour serait un traitement de l'autisme

New York : Des scientifiques américains cherchent à utiliser l'hormone de l'amour, appelée «ocytocine», qui est excrétée au cours de l’accouchement ou de sexe pour traiter les symptômes de l'autisme…

Le médecin Eric Hollander, président du département de psychologie à l'université de médecine Mount Sinai et Albert Einstein a déclaré que l'ocytocine pourrait être un médicament efficace pour réduire la phobie sociale ou la timidité extrême, et améliorer au contraire l’activité social et les comportements répétitifs chez les individus sans prise en compte l’age du patient.

Il a ajouté: «pour la première fois, certains des systèmes fondamentaux de l'autisme pourraient répondre au traitement."

Dans le test, il a donné des patients âgés de plus de 18 ans, souffrant d’autisme, l’hormone d’ocytocine pendant 12 semaines, et il a constaté que l’intensité de comportement répétitif diminue clairement. Les patients ont été capables de sentir la colère et le bonheur à travers la voix du locuteur.

L’autisme à titre d’information est un trouble du développement, du comportement affectant la personne dans trois domaines principaux, anomalies de la communication verbale et/ou non verbale, anomalies des interactions sociales et centres d'intérêts restreints et il empêche le cerveau d'absorber et traiter les informations. Le patient trouve en effet des difficultés pour se communiquer avec son entourage.