Le désir sexuel est plus fort chez les hommes que les femmes avec l’age

Le désir sexuel est plus fort chez les hommes que les femmes avec l’age

Selon une étude récente : L'intérêt pour le sexe, la participation et la qualité de l'activité sexuelle est plus grande chez les hommes que chez les femmes, et cet écart devient plus important avec l'âge…

En général, une vie sexuellement active est conditionnée d’une bonne santé, mais à partir de quel âge le désir sexuel commence t-il vraiment à s’éroder ?

En se basant sur cette question, une étude américaine, menée sur la sexualité des seniors aux Etats-Unis, publiée dans le British Medical Journal (BMJ) a révélé que la moitié des femmes sexuellement actives déclarent ainsi ne plus être intéressées par le sexe contre seulement 25% des hommes.

Les chercheurs expliquent que malgré le fossé se creuse avec l'âge, est deviendra plus profond entre l’âgé de 75-85 ans et plus, près de quatre hommes sur dix dans cette tranche d'âge se disent sexuellement actifs contre moins de deux femmes sur dix (17%). De plus, 72% des hommes ont des partenaires, moins que 40% des femmes de cet âge en ont.

L’étude a noté également que les hommes à 55 ans peuvent s'attendre, en moyenne, à un autre 15 ans de vie sexuelle active et les femmes à environ 11 ans, à savoir que l’enquête confirme que ces différences sont en partie explicables par le statut conjugal (être marié ou avoir un partenaire ou non).

Comme résultat : la libido des femmes s’érode plus rapidement que celle des hommes.

Mais pourquoi cette différence ?

  • Peut-être parce que les traitements contre les troubles sexuels disponibles sur le marché sont plus souvent destinés aux problèmes masculins qu’aux problèmes féminins.
  • Peut être que l’espérance de vie moins longue des hommes que les femmes, ce qui fait qu’elles seraient plus nombreuses à être célibataires à cet âge.

Certes, cette étude met clairement en évidence que le désir sexuel persiste longtemps, au-delà de 70 et même de 80 ans, mais il est fortement contrarié par les problèmes organiques.