Les larmes des femmes influencent la libido des hommes

Les larmes des femmes influencent la libido des hommes

C'est ce que vien de nous révéler une étude récente réalisée par une équipe de chercheurs israéliens, publiée jeudi dans le journal Science...

L'étude pourrait signifier le début d'une réponse à une question que se posent les scientifiques depuis longtemps, note le New York Times: pourquoi est-ce que les humains, au contraire des autres espèces, pleurent des larmes émotionnelles, et non pas seulement des larmes «utilitaires» censées protéger les yeux des débris?

Les chercheurs ont collecté des larmes de femmes pleurées devant un film triste, ainsi que des solutions salines neutres (qui avaient été mises en contact avec la peau des femmes). Ils les ont fait sentir à des volontaires masculins, qui n'ont senti aucune odeur particulière dans ces deux solutions. Les scientifiques ont ensuite montré aux hommes des photographies de femmes à l'expression neutre, et ceux qui avaient humé les larmes ont tous trouvé les femmes moins attirante sexuellement que ceux qui avaient seulement senti la solution salée. Les hommes ayant senti des pleurs montraient également des signes de réduction de testostérone, note i09.

On leur a ensuite montré des films tristes alors que l'activité de leur cerveau était contrôlée par un IRM, et la partie du cerveau responsable pour l'attirance sexuelle de ceux qui avaient senti des pleurs était moins active que cette même zone chez les autres.

Ces expériences montrent que les larmes émotionnelles envoient un message, affirme un des chercheurs:

«Les signaux chimiques sont une forme de langage. Fondamentalement, ce que nous avons trouvé c'est le signal chimique pour dire dire "non", ou du moins "pas maintenant"»

Il a ensuite noté qu'il ne voulait absolument pas dire que cette découverte devrait être utilisée dans nos relations romantiques actuelle. «Je ne dis pas que je recommande aux femmes de pleurer pour envoyer un message. Ça serait beaucoup mieux de simplement dire non.»

Les chercheurs s'intéressent désormais aux larmes émotionnelles des hommes – ils n'avaient pas pu le faire jusque là faute de trouver de «bons pleureurs». Ils estiment que leurs larmes transmettront également des signaux chimiques, peut-être avec l'objectif de réduire l'agressivité chez les autres hommes (citant une étude qui a montré que quand les rats-taupes se recouvrent le visage de larmes, cela réduit l'agressivité des autres).

source: slate.fr