Plus de 254 morts du choléra depuis mars en RDC

Plus de 254 morts du choléra depuis mars en RDC

Sur 3.729 cas recensés dans quatre provinces de la République démocratique du Congo (RDC), au moins 254 personnes sont mortes du choléra depuis mars dernier...

Le choléra est une maladie intestinale hautement contagieuse favorisée par une mauvaise hygiène et l'absorbtion d'eau contaminée.

Au moins 254 personnes sont mortes de cette épidémie depuis mars sur 3.729 cas recensés dans quatre provinces de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris mardi auprès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'épidémie a débuté dans la Province orientale (nord-est) puis s'est étendue à l'ouest vers la province de Bandundu, avant d'atteindre en juin celles de l'Equateur et de Kinshasa, toutes bordées par le fleuve Congo.

"Lundi soir, le bilan était de 3.729 cas avec 254 décès", a précisé le Dr Ayigan Kossi, de l'OMS à Kinshasa. Début juillet, Médecins sans frontières (MSF)/Belgique avait donné un bilan de 2.787 cas et 153 morts.

La Province orientale (97 morts sur 1.420 cas) et celle du Bandundu (77 morts sur 1.306 cas) sont les plus touchées, selon le Dr Kossi. L'épidémie a fortement progressé dans l'Equateur, où l'on dénombrait 72 décès lundi, contre 66 dimanche. "Pour l'Equateur, il est trop tôt pour dire si l'épidémie a atteint son pic", a déclaré Félix Tran, de MSF/Belgique.

La situation évolue plus lentement dans la ville-province de Kinshasa, qui comptait 9 décès lundi, contre 8 dimanche. Le choléra est une maladie intestinale hautement contagieuse favorisée par une mauvaise hygiène et l'absorption d'eau contaminée.