Faire l'amour deux fois par semaine en contrat de mariage!

Faire l'amour deux fois par semaine en contrat de mariage!

C'est le contrat de mariage le plus étonnant au monde dont son héros une lectrice, qui explique au Daily Mail que son amoureux veut lui faire signer un contrat avant de s'unir avec elle dans lequel il serait stipulé qu'elle s'engage à faire l'amour avec l

"Ses dernières relations se sont terminées parce que les femmes avaient perdu tout intérêt pour le sexe", explique la lectrice. "Il veut donc qu'on s'engage à faire l'amour au moins deux fois par semaine, avec une exception si l'un de nous est malade ou absent."

La jeune femme déteste l'idée du sexe qui devient une obligation. Rowan Pelling, conseiller en relations, lui répond que ce contrat peut être vu comme un compliment. "Votre partenaire est obsédé par votre corps, pas par vos finances. Mais j'en conviens: un calendrier des relations sexuelles n'a rien de romantique." C'est effectivement "intimidant de se dire qu'il faudra faire l'amour deux fois par semaine, quoi qu'il arrive, même si vous vous sentez déprimée, si vous êtes ménopausée, enceinte ou épuisée."

Rowan Pelling l'encourage à demander à son homme comment il se sentirait en cas d'impuissance, "si son drapeau était en berne et vous le laissiez rapidement tomber. La vérité est qu'on peut essayer d'avoir des relations sexuelles régulières avec les meilleures intentions de monde, les circonstances changent et vous ne pouvez pas toujours respecter les termes de cet accord."

Cet homme a mal vécu le fait que ses précédentes partenaires ne veulent plus faire l'amour. "Il est important de se rappeler que quand les gens parlent de "perte d'intérêt dans le sexe", ça signifie également qu'elles ont cessé de désirer leur moitié. Cela peut s'avérer dévastateur pour la personne rejetée."

Il faut donc rassurer l'autre, essayer de le comprendre et se rendre aussi à l'évidence: si l'un des conjoints veut faire l'amour tous les jours et que l'autre trouve qu'une fois par mois est bien assez, ça ne fonctionnera pas. Aucune position n'est ni bonne ni mauvaise: il faut simplement s'assurer d'une certaine compatibilité.

Rowan Pelling conseille d'expliquer à l'autre que ce genre de contrat implique un grand manque de spontanéité. "Soyez honnête. Si c'est important pour lui et que vous l'aimez vraiment, vous lui devez d'être honnête. N'imaginez pas que des différences majeures de libido peuvent être résolues comme par magie après une cérémonie de mariage."(7sur7)