Le biberon

Le biberon

Le principal rôle du biberon réside dans le fait qu’une autre personne que la mère peut le donner. Mais, comment peut-on le préparer et l’entretenir pour éviter tout problème pour le nourrisson.

Le biberon présente cet avantage sur le sein que la quantité de lait absorbé par le nourrisson est connue après le repas. Ainsi, le risque de malentendu entre mère et enfant à propos du volume de l’alimentation disparaît et un rythme régulier peut s’établir aisément.

La préparation du biberon

Avant de préparer un biberon, il convient de se laver les mains. L’eau minérale la moins minéralisée possible constitue la meilleure eau de dilution. L’eau du robinet, bouillie, peut éventuellement faire l’affaire, sauf si elle est calcaire ou de mauvaise qualité. Le biberon fermé doit être secoué pour bien mélanger eau et lait en poudre. Il faut ensuite faire chauffer le biberon. Pendant un voyage ou lors d’une promenade, on peut prévoir de conserver eau chaude à l’intérieur d’une thermos, un biberon rempli d’eau dans lequel on ajoutera la poudre juste avant la tétée.

La température du biberon
Le biberon est présenté à l’enfant à une température ne dépassant pas 37°C. Mieux vaut un biberon froid qu’un biberon trop chaud qui pourrait ne pas plaire au bébé, ou le brûler. Pour contrôler la température, on fait couler quelques gouttes de lait sur le dessus de sa main où on applique le biberon contre sa joue.

L’entretien des biberons

La principale contraint de l’allaitement artificiel consiste en l’entretien des biberons : stérilisation et nettoyage.

La stérilisation
Le lait est un milieu favorable à la reproduction des microbes. C’est pourquoi il faut préparer biberons et tétines avec précaution : ils doivent être totalement stériles les premiers mois.
On peut stériliser à chaud les biberons (par lots de sept pour les tétées de la journée) dans un stérilisateur acheté à cet effet ou dans une cocotte-minute. Les biberons seront remplis d’eau mais ne seront pas fermés, car ils deviendraient difficiles à ouvrir par la suite ; les tétines seront protégées par les protège-tétines. Il faut compter un quart d’heure d’ébullition. Après la stérilisation, il suffit de vider les biberons et de les fermer avant de les replacer dans le stérilisateur vidé de son eau.
Il existe une autre méthode de stérilisation dite à froide. Dans ce cas, il faut utiliser un bac rempli d’eau, dans lequel on ajoute un produit de stérilisation vendu en pharmacie. Après avoir laissé tremper les biberons et les tétines pendant une heure et demie, il faut les rincer à l’eau bouillie et les égoutter : on peut alors s’en servir.

Le nettoyage
Après usage, les biberons doivent être abondamment rincés à l’eau froide pour empêcher le lait de coaguler. Pour nettoyer biberons et tétines, il faut les brosser soigneusement à l’eau et au savon à l’aide d’un goupillon, puis les rincer et les laisser sécher en les renversant sur un torchon. On peut également les recouvrir d’un linge propre pendant qu’ils sèchent. Enfin, il faut éviter de refermer les biberons car ceux-ci prendraient une odeur désagréable.