Une solution simple contre les maux de tête

Une solution simple contre les maux de tête

Boire 7 verres d’eau par jour suffirait à soulager la douleur des personnes sujettes aux maux de tête, selon une étude hollandaise.

De l’eau, mieux que du paracétamol contre la migraine ? C’est ce que préconisent des chercheurs de l’université de Maastricht aux Pays-Bas dans la revue Family Practice. Selon eux, boire régulièrement de l’eau permet de réduire l’intensité des maux de têtes et migraines, réduisant en contrepartie le besoin de prendre des comprimés pour les soulager. Sept verres d’eau bus dans la journée seraient efficaces contre les maux de tête, préconisent les scientifiques. Une quantité suffisante pour pouvoir atténuer la douleur et améliorer le quotidien des patients qui souffrent régulièrement de ces céphalées. 

Pour lancer leur étude, les scientifiques se sont basés sur le cas d’un patient soigné en 2005 pour des problèmes de vessie. En effet, ce patient à qui on avait dit de boire beaucoup d’eau a vu ses migraines s’estomper. Intrigués par cet exemple, les chercheurs ont recruté 100 volontaires souffrant de maux de tête sévères ou légers. Les chercheurs leur ont donné des conseils pour réduire leur céphalée. Par exemple ils leur ont dit de diminuer le stress, d’avoir un meilleur sommeil ou d’éviter la caféine. Mais la moitié des patients ont bu 1.5 litres d’eau par jour pendant 3 mois, en plus de leur consommation de liquide journalière. A la fin de l’expérience, les patients ont rempli un questionnaire pour évaluer leur état. Les réponses montrent que ceux qui ont un apport d’eau supplémentaire ont vu leur état s’améliorer de façon plus importante que les autres. Des résultats encourageants pour les auteurs de l’étude qui jugent "raisonnable de recommander [aux personnes souffrant de maux de tête] de boire plus d’eau pendant une courte période pour voir s’ils ressentent un mieux-être". Les plus dubitatifs peuvent essayer d’autres astuces pour se débarrasser de leur mal de tête. Notamment faire régulièrement du sport, pratiquer le (...) Lire la suite de l'article sur Topsante.mondadori.com