La diarrhée

La diarrhée

La diarrhée est un trouble qui touche pratiquement tous les enfants de la naissance à l'âge de deux ans. Son évolution est généralement tout à fait bénigne.

Définition

Deux critères entrent en jeu dans la définition de la diarrhée : la consistance des selles et leur fréquence.
  Le premier critère est essentiel : des selles très molles ou une élimination liquide et abondante.
  Le second critère est beaucoup moins fiable : le nombre de selies émises dans la journée ne doit pas à tout prix retenir l'attention, car il varie énormément d'un enfant à l'autre. C'est seulement s'il s'y associe une perte de poids qu'il faut alors le retenir et prendre des mesures diététiques.

Les causes

La cause la plus fréquente d'une diarrhée survenant sur un mode aigu est la gastroentérite. Il s'agit d'une infection de l'estomac et de l'intestin grêle provoquée par des bactéries ou des virus. Elle touche davantage les enfants nourris au biberon, car ceux-ci ne bénéficient pas des anticorps contenus dans le lait maternel.

Les symptômes d'une gastro-entérite sont facilement reconnaissables : le bébé ne sourit plus, pleure beaucoup ; il est irritable, pâle et abattu.
La diarrhée se caractérise par l'émission fréquente de selles vertes et liquides, d'où se dégage parfois une odeur fétide. Elle s'accompagne de vomissements et souvent d'une élévation de la température.

Parmi les autres causes de diarrhée aiguë, on peut citer les infections O.RL, l'allergie aux protéines de lait de vache et un déficit en certaines enzymes digestives.

La déshydratation aiguë

Toute diarrhée peut être à l'origine d'une complication redoutable chez le nourrisson : la déshydratation aiguë, autrefois désignée sous le nom de toxicose. Si la diarrhée dure plusieurs jours et va en s'aggravant, l'état de l'enfant empire. En effet, la diarrhée est responsable d'une perte en eau importante et d'une baisse du taux de certaines substances (en particulier le sodium et le potassium), indispensables dans le maintien de l'équilibre des tissus.

Parmi les symptômes de la déshydratation, on trouve :
  L'apparition chez l'enfant d'une grande fatigue et d'un état de torpeur ;
  La température continue à s'élever ;
  La bouche est sèche ;
  L'œil creux ;
  La fontanelle déprimée.
La déshydratation peut provoquer des convulsions.

Le traitement

En cas de diarrhée, certaines mesures doivent être prises immédiatement pour éviter une déshydratation :
  Supprimer le lait, les laitages, les crudités et les jus de fruits ;
  Faire boire l'enfant abondamment pour réparer les pertes en eau : lui donner en particulier de l'eau sucrée additionnée de sel. Ces boissons seront administrées par petites quantités pour éviter les vomissements ;
  Offrir à l'enfant un régime anti-diarrhéique : lui préparer une alimentation à base de carottes, de riz et de germes de riz pour absorber les liquides et ralentir le transit intestinal.

En respectant ces règles diététiques, le nombre et l'aspect des selles se normalisent souvent rapidement. Peu à peu, il est à nouveau possible d'introduire un régime varié. La reprise du lait doit se faire de façon très progressive, de même que celle des laitages pauvres en lactose (petits-suisses, fromages blancs et yaourts).

Dans certains cas sévères où s'associent diarrhée, vomissements et perte de poids importante, il n'existe pas d'autre solution que d'hospitaliser l'enfant. Il sera placé sous perfusion afin d'être directement alimenté en substances indispensables à son rétablissement.